11 morts et 15 blessés dans une fusillade sur un terrain d’entraînement militaire russe

Publié le :

Au moins 11 personnes ont été tuées et 15 blessées lorsque deux assaillants ont ouvert le feu samedi sur un groupe de volontaires qui voulaient se battre en Ukraine sur un terrain d’entraînement du sud-ouest de la Russie, a rapporté l’agence de presse RIA. L’agence de presse russe, citant le ministère de la Défense, a déclaré que les deux assaillants avaient été abattus après l’attaque dans la région de Belgorod, qui borde l’Ukraine. Lisez le blog en direct de FRANCE 24 et suivez les événements de la journée au fur et à mesure qu’ils se déroulent. Toutes les heures sont en heure de Paris (GMT+2).

11h26: Des roquettes frappent le bureau du maire de Donetsk séparatiste

Le bureau du maire d’une ville de l’est de l’Ukraine contrôlée par des séparatistes pro-Kremlin a été touché par des roquettes dimanche matin, ont rapporté des agences gouvernementales russes. Il n’y avait aucune information immédiate sur les victimes.

Selon RIA Novosti, un bâtiment municipal de Donetsk a été lourdement endommagé lors de l’attaque, que les responsables séparatistes locaux ont imputée à l’Ukraine.

Des photos circulant sur les réseaux sociaux montraient des panaches de fumée autour du bâtiment, des rangées de fenêtres soufflées et un toit partiellement effondré. RIA Novosti et les médias locaux ont rapporté que trois voitures garées à proximité avaient pris feu à la suite de la grève.

Cave n’a pas immédiatement revendiqué la responsabilité ni commenté l’attaque.

06h59: Aucun civil n’a été tué dans l’attaque contre la base militaire russe, a déclaré le gouverneur local

Aucun civil n’a été tué lors de l’attaque contre une base militaire dans la région russe de Belgorod, mais plusieurs soldats ont été tués ou blessés, a déclaré dimanche matin Vyacheslav Klatkov, gouverneur de la région de Belgorod.

READ  L'entraîneur iranien Dragon est sous pression après la défaite contre l'Algérie

« Un événement terrible s’est produit sur notre territoire, sur le territoire de l’une des unités militaires », a déclaré Kladkov dans une publication vidéo sur l’application de messagerie Telegram.

« De nombreux soldats ont été tués et blessés… Parmi les blessés et les tués, il n’y avait aucun habitant de la région de Belgorod. »

Klatkov n’a pas précisé combien de soldats avaient été tués. 11 personnes ont été tuées et 15 blessées, a rapporté l’agence de presse officielle RIA, citant le ministère de la Défense.

21h36 : 11 morts, 15 blessés dans une fusillade sur un terrain d’entraînement militaire russe

Au moins 11 personnes ont été tuées et 15 blessées lorsque deux assaillants ont ouvert le feu samedi sur un groupe de volontaires qui voulaient se battre en Ukraine sur un terrain d’entraînement du sud-ouest de la Russie, a rapporté l’agence de presse RIA.

L’agence de presse russe, citant le ministère de la Défense, a déclaré que les deux assaillants avaient été abattus après l’attaque dans la région de Belgorod, qui borde l’Ukraine. Il a dit qu’ils venaient de l’ancienne république soviétique mais n’a donné aucun détail.

« Des terroristes ont ouvert le feu avec des armes légères sur le personnel de l’unité lors d’un exercice de tir avec des personnes qui se sont portées volontaires pour participer à une opération militaire spéciale contre l’Ukraine », a déclaré RIA citant le communiqué du ministère de la Défense. « À la suite de la fusillade, 11 personnes ont été grièvement blessées. 15 autres personnes ont été emmenées dans un établissement médical avec des blessures plus ou moins graves », a-t-il déclaré.

READ  Recrutement aux Emirats Arabes Unis Almeida remporte la tournée en Pologne

Les responsables de Belgorod ont accusé à plusieurs reprises l’Ukraine d’avoir attaqué des cibles dans la ville, mais Kyiv a nié toute responsabilité.

(AFP, AP et REUTERS avec FRANCE 24)

© France Médias Monde Studio Graphique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.