Hugo Loris a mis en garde la France

Hugo Lloris a dit à la France de garder la “joie” de sa victoire en Coupe du monde derrière elle après une autre performance décevante contre l’Ukraine.

Les Blues ont été tenus en échec 1-1 à Kiev samedi lors de leur dernier tour de qualification. Qatar 2022, Cela signifie qu’ils ont maintenant tiré cinq matches d’affilée pour la première fois de leur histoire.

Le premier but international d’Anthony Marshall en cinq ans a annulé le meilleur premier match de Mykola Shaparenko Mais, en dépit d’être à 61,5% du ballon, de Didier Deschamps Les hommes n’ont pas été en mesure de créer suffisamment d’opportunités significatives pour trouver un gagnant.

La Coupe du monde passe de l’orgueil

Remplacer மஸ் சா டைபி Le Post a marqué, mais seuls cinq des 16 tirs de la France étaient cadrés car ils n’ont pas remporté cinq matchs d’affilée à Kiev.

Loris pense que son équipe doit conserver sa victoire de 2018 dans le passé S’ils veulent entrer dans la campagne de qualification pour la finale de l’année prochaine.

“Il y avait un manque d’engagement et d’agressivité. L’excitation de la Coupe du monde 2018 est terminée.” Il a dit à M6.

« On se sent un peu désespéré. Il y a beaucoup de développement au niveau des joueurs, mais chacun a besoin d’augmenter ses performances.

“Nous devons être positifs et réussir le début du match contre la Finlande.”

Changer l’équipe de France

Teschamps a estimé que l’affichage de la France s’améliorait en seconde périodeCependant, il était frustré de ne pas pouvoir créer d’opportunités.

“Nous étions bien en seconde période après le premier score et nous étions en retard la minute suivante”, a-t-il déclaré.

READ  Experts en gestion traditionnelle, habitats durables: The Tribune India

« L’ordre des matches est difficile, mais ce n’est pas une excuse. Sur les 11 qui ont commencé, beaucoup n’ont jamais joué ensemble.

« Vous pouvez toujours mieux performer contre un ennemi très serré. Vous avez besoin d’un peu plus de précision et de mouvement. On avait le ballon, mais il faut encore se créer des occasions. “

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *