La Mauritanie élimine le géant algérien de la Coupe d'Afrique des Nations

Bouaké (Côte d'Ivoire) – L'Algérie a été éliminée de la Coupe d'Afrique des Nations 2023, la Mauritanie enregistrant sa toute première victoire en finale pour décrocher une place en huitièmes de finale.

L'arrière central Yali Delahie a marqué le but vainqueur en fin de première mi-temps pour surprendre les doubles vainqueurs de la Coupe d'Afrique des Nations.

Cette défaite signifie que l'Algérie, championne 2019, quittera le tournoi en phase de groupes pour la deuxième édition consécutive. Elle occupe la dernière place du groupe D, tandis que la Mauritanie se qualifiera certainement comme l'une des meilleures équipes à la troisième place.

La Mauritanie affrontera lundi la surprise du Groupe B, le Cap-Vert, en huitièmes de finale au Stade Félix Houphouet-Boigny d'Abidjan.

L'Algérie a rejoint son ancien champion du Ghana lors de l'élimination après que les résultats de mardi ont empêché les Black Stars, qui n'ont que deux points à leur actif, de se qualifier comme l'une des quatre meilleures équipes à la troisième place.

Les Lions de Chinguetti ont dû résister à la pression tardive et survivre à plus de 11 minutes de temps additionnel alors que l'Algérie cherchait à égaliser qui les aurait envoyés sur le compte de la Mauritanie.

Mais les outsiders ont bien valorisé leur victoire qui les a propulsés en huitièmes de finale aux côtés du Burkina Faso, deuxième, et de l'Angola, qui a assuré la première place du groupe en battant le Burkina Faso 2-0.

L'Algérie humiliée est punie par la merveilleuse Mauritanie

publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

L'Algérie avait fait match nul lors de ses deux premiers matches de groupe en Côte d'Ivoire et savait qu'un autre match nul au stade Al Salam garantirait sa qualification puisqu'un point la placerait parmi les quatre meilleures équipes à la troisième place.

READ  Lionel Messi n'envisage pas de retourner à Barcelone, Manchester United à la recherche d'un nouveau gardien

Cependant, leurs adversaires n'auraient que la victoire après avoir perdu leurs deux premiers matches – et ce contraste était évident tout au long du match, la Mauritanie étant plus prolifique et plus dangereuse dans son jeu.

Ils ont dû composer avec une demi-heure un peu tendue, lorsque Houssem Aouar a tiré sur une belle occasion pour l'Algérie, mais ils ont dès lors été plus qu'à la hauteur pour les Nord-Africains.

La première occasion de la Mauritanie a vu Souleymane Ann contrecarré par Anthony Mandria, mais l'Algérie n'a pas réussi à dégager le corner suivant et Delahi en a profité pour ravir les outsiders.

Ils auraient dû rendre leur marge de victoire plus confortable, car ils ont perdu plusieurs occasions en seconde période contre l'équipe algérienne, qui a lancé des contre-attaques à plusieurs reprises.

Mais Aboubacar Quetta a passé la tête au-dessus de la barre transversale après une brillante course individuelle, Mandria a réalisé un bel arrêt sur le tir d'Aboubacar Kamara et Pape Ebno Ba a frappé la barre transversale à bout portant alors qu'il semblait plus facile de marquer que de donner le ballon.

Mais l'Algérie n'a pas eu la capacité de punir la Mauritanie pour ces erreurs, même si l'introduction de Riyad Mahrez en première mi-temps, étonnamment abandonnée par l'entraîneur Djamel Belmadi, a apporté plus de créativité.

L'ancien ailier de Manchester City a été le créateur des meilleures occasions, puisque ses centres ont été créés par la tête de Hicham Boudaoui et le tir d'Issa Mandi, brillamment bloqué par Babacar Niasse.

Le gardien mauritanien a réalisé un nouvel arrêt pour contrecarrer Mandy au milieu de près de douze minutes de prolongation tendues avant le coup de sifflet final, ce qui a donné lieu à des scènes de liesse pour les Africains du Nord-Ouest, qui avaient perdu six de leurs huit matches précédents en finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Dessine les deux autres.

publicité. Faites défiler pour continuer la lecture.

Leur victoire a été un autre grand triomphe pour l'entraîneur Amir Amdou, qui dirigeait les Comores lorsque les Comores ont atteint les huitièmes de finale lors de leur première participation à la finale 2021 avant de s'incliner face au pays hôte, le Cameroun.

READ  Le match d'ouverture à succès entre la France et l'Irlande décidera probablement du sort du titre des Six Nations.

L'Algérie avait le meilleur bilan de toutes les équipes lors des qualifications pour la phase finale de 2023, mais beaucoup de ses joueurs ont quitté le terrain en larmes, après n'avoir remporté aucun match dans aucune des éditions du tournoi depuis qu'ils ont remporté le titre il y a quatre ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *