La stratégie d’avertissement de 30 minutes de la NASA en cas d’événements solaires dommageables

Les tempêtes solaires, connues sous le nom d’éruptions solaires, sont des phénomènes réguliers pour une étoile gazeuse ardente comme notre Soleil. Ces événements puissants ne constituent pas seulement des spectacles spectaculaires dans nos cieux, mais constituent également des menaces majeures pour notre civilisation dépendante de la technologie. Cela a incité la NASA à développer un modèle avancé capable de fournir un avertissement 30 minutes avant une tempête particulièrement destructrice.

Comprendre les tempêtes solaires

Une tempête solaire fait référence aux diverses émissions et explosions du Soleil, qui font partie de son cycle de vie normal, qui suit généralement un cycle de 11 ans. Ces explosions se produisent principalement à la surface du Soleil, au sein de la photosphère, et impliquent l’expulsion de matière ionisée en réponse à l’accumulation d’énergie magnétique, principalement autour de l’équateur du Soleil. Ces tempêtes peuvent varier en intensité et sont classées de la même manière que les tempêtes terrestres telles que les ouragans.

L’événement de Carrington : une perspective historique

La tempête solaire la plus puissante jamais enregistrée s’est produite en 1859, connue sous le nom d’événement de Carrington. Elle produisait une magnifique aurore qui illuminait le ciel nocturne des Caraïbes jusqu’aux sommets enneigés. L’événement a commencé le 28 août avec des taches solaires visibles et s’est intensifié avec une éruption massive le 1er septembre, provoquant des perturbations généralisées, notamment des incendies et des décharges électriques sur les systèmes télégraphiques.

Défis actuels et avancées technologiques

Ces dernières années, les dégâts potentiels que de telles tempêtes peuvent causer aux infrastructures électriques et de communication sont devenus plus évidents. Par exemple, une tempête majeure en 1991 a entraîné des pannes de courant généralisées partout au Québec, au Canada. Pour atténuer ces risques, la NASA s’est tournée vers l’intelligence artificielle. Leur modèle, appelé DAGGER, exploite les données de plusieurs satellites de surveillance solaire et utilise des techniques d’apprentissage profond pour prédire les effets des tempêtes solaires avec une rapidité et une précision sans précédent.

READ  Les données de l'OMS et de l'UNICEF montrent que 25 millions d'enfants ne recevront pas de vaccins vitaux en 2021

Dagger : une nouvelle ère de technologie prédictive

La capacité de DAGGER à fournir des prévisions rapides pourrait révolutionner notre réponse aux menaces solaires. Les prouesses prédictives du modèle permettent une fenêtre critique de 30 minutes, ce qui pourrait être vital pour se préparer et potentiellement atténuer les effets de ces événements solaires. De plus, le système est conçu pour prédire non seulement le moment, mais également les zones d’impact géographique probables de ces tempêtes.

En conclusion, alors que notre civilisation reste à la merci de l’humeur de notre étoile, des développements comme DAGGER offrent un aperçu de la manière dont la technologie moderne peut nous aider à anticiper et à nous préparer à ces défis célestes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *