L’UCI n’a révélé aucun cas de fraude technique sur le Tour de France

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé qu’aucun cas de fraude technique n’avait été constaté sur le Tour de France 2021 à ce jour.

Le Comité exécutif international a publié une mise à jour après 15 étapes d’un Grand Tour de trois semaines.

L’UCI a révélé qu’un total de 720 essais ont été menés avant et après chaque phase.

Au total, 606 vélos ont été effectués avant le début de chaque phase à l’aide de tablettes à balayage magnétique.

La technologie des rayons X a été utilisée pour tester 114 autres vélos à la fin de chaque phase.

Tous les tests sont revenus négatifs.

L’UCI a révélé que son pool post-test comprend toujours la moto conduite par le vainqueur du jour et le leader du classement général.

Le reste de la piscine est exploité par des vélos sélectionnés par l’UCI sur la base de ses informations et de son intelligence, ainsi que par des athlètes sélectionnés pour des contrôles antidopage ciblés par l’Agence internationale de contrôle (ITA), une organisation indépendante responsable de l’UCI. Activités antidopage.

L’UCI a annoncé la sortie de la technologie de rétrodiffusion pour les Jeux olympiques, qui s’ouvriront à Tokyo le 23 juillet.

Jusqu'à présent, aucune fraude technique n'a été détectée sur le Tour de France © Getty Images
Jusqu’à présent, aucune fraude technique n’a été détectée sur le Tour de France © Getty Images

Les Backscatchers sont des appareils portables compacts et légers qui fournissent des images instantanées de l’intérieur du vélo.

Les images peuvent être partagées partout dans le monde en temps réel via un site sécurisé.

La technologie sera utilisée lors d’épreuves de vélo de route, de VTT et de cyclisme sur piste à Tokyo 2020.

“Notre programme pilote au Tour de France est complet et exhaustif, en ligne avec la volonté d’assurer l’intégrité du sport cycliste UCI”, a déclaré Michael Rogers, responsable de l’innovation de l’UCI.

READ  « Nous sommes en colère » : Griezmann appelle la France à agir contre le Portugal | Euro 2020

« L’UCI prend la lutte contre la fraude technologique très au sérieux, c’est pourquoi nous continuons d’innover pour améliorer encore l’efficacité de nos tests.

“Notre nouvelle technologie de rétrodiffusion utilisée à Tokyo est une étape importante dans nos efforts pour nous assurer que nous avons la confiance des fans de cyclisme et des partenaires.”

La technologie de rétrodiffusion sera également utilisée lors des Championnats du Monde Mountain Bike UCI à Val de Sol, en Italie, du 25 au 29 août.

Des tests auront également lieu lors des Championnats du Monde Route UCI en Flandre, en Belgique, du 19 au 26 septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *