Turquie. Un éminent journaliste arrêté pour avoir insulté le président Erdogan | Dinde

Un éminent journaliste de la télévision turque a été arrêté et risque la prison après avoir été accusé d’avoir insulté le président du pays, Recep Tayyip Erdogan.

La police a arrêté Sadaf Kabaş chez elle samedi à 2 heures du matin et l’a emmenée au poste de police, avant qu’elle ne comparaisse devant le tribunal et qu’elle soit emprisonnée dans l’attente de son procès.

Par exemple, l’insulte présumée a été exprimée par Kabash sur une chaîne de télévision d’opposition et son compte Twitter.

Le proverbe se traduit par : « Quand le taureau vient au palais, il ne devient pas roi. Mais le palais se transforme en grange.

« L’honneur de la présidence est l’honneur de notre pays… Je condamne les insultes vulgaires envers notre président et son bureau », a déclaré Fahrettin Altun, chef de la direction des communications de Turquie et porte-parole clé d’Erdogan.

Mardan Yanardag, rédacteur en chef de la chaîne Tele 1, à laquelle Kapaş a commenté, a critiqué son arrestation.

« La détenir à 2 heures du matin à cause du proverbe est inacceptable », a-t-il déclaré. « Cette position est une tentative d’intimidation des journalistes, des médias et de la société. »

Insulter le président est passible d’une peine de prison d’un à quatre ans.

En octobre dernier, la plus haute cour européenne des droits de l’homme a appelé la Turquie à modifier la législation après avoir jugé que la détention d’un homme en vertu de la loi violait sa liberté d’expression.

Des milliers de personnes ont été inculpées et condamnées pour le crime d’avoir insulté Erdogan au cours des sept années écoulées depuis qu’il est passé de Premier ministre à président.

avec Reuters

READ  Diplomates à Biden: ne donnez pas de positions en Europe aux donateurs et alliés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.